bridges of madison
SOPHIE DE HENAU

SOPHIE DE HENAU

Comment traverser la rive ?

Comment traverser la rive ou pourquoi j’aime tellement les ponts ?

 

Bien avant que je ne comprenne, que je ne réalise toute la charge symbolique qu’il y a cachée dans ce type d’architecture, je suis tombée amoureuse des ponts.

Dans une autre vie j’ai peut-être été architecte, je suis fan de l’architecture et encore plus de celle des ponts, quels que soient leur âge.

Un film est venu confirmer cette passion : the Bridges of Madison (les ponts de Madison) county, film de 1995.

J’avais 35 ans quand il est sorti, je faisais déjà beaucoup de photos 📷 essentiellement « souvenirs », tout en y mettant déjà ma patte avec la macro photo. Je n’avais pas encore trouvé mon fil rouge.

Comme vous le savez j’ai plusieurs activités dont celle d’artiste photographe et peintre.

Le pont entre l’ancien et le nouveau

A l’avènement du numérique, j’ai attendu quelques années pour y succomber, sans jamais m’y jeter à corps perdu.

Disons que le pont entre le numérique et l’argentique, je le traverse régulièrement dans les 2 sens 😉

Le pont !

Cet ouvrage qui permet de passer d’une rive à une autre.

Qui permet de passer d’un territoire connu vers un territoire inconnu. C’est toujours dans ce sens que cela se passe.

Et ce passage est l’étape cruciale parmi les différentes étapes du changement. On l’appelle aussi l’épreuve du feu.

Le pont permet la découverte de territoires inconnus, d’aller à la rencontre de nouvelles populations, de nouvelles cultures.

Et selon son emplacement, il permet de défier la gravité.

Dans tous les cas, il est le reflet de l’imagination, de la créativité, de la technicité dont sont capables les êtres humains.

Le pont est une frontière.

Le voilà mon fil rouge, la frontière et le symbolisme qui est liée.

Et quelle autre frontière est un pont ? Le symbole

La boucle est bouclée.

Dans mes pratiques thérapeutique et photographique, le même fil rouge, avec un nom différent selon où l’on se place.

Frontière ou symbole.

Le symbole, tout comme le pont, est une frontière, entre l’inconnu, l’inconscient et le connu, le conscient.

Lorsqu’on sait qu’environ 95% de nos comportements de tous les jours sont dictés par l’inconscient, sont des automatismes créés essentiellement les premières années de notre vie, il devient urgent d’aller y mettre de la conscience.

Il devient urgent de sortir des actes robotiques.

La maladie naît d’un manque de conscience, d’un manque de lien, d’un manque de sacré, d’un manque de lumière.

Comment y remédier ?

Grâce au support symbolique, grâce à la thérapie symbolique. Celle qui m’a permis de guérir des 3 maladies chroniques qui ont pourri ma vie durant 25 ans !

Oui mais …

Le symbole fait le trajet inverse de celui que l’on emprunte avec un pont.

Avec le pont je passe du connu vers l’inconnu.

Avec le symbole je passe de l’inconnu vers le connu, de l’ombre vers la lumière.

Et c’est là que cela devient intéressant.

Comment passer de l’inconnu vers le connu ? Comment passer des 95% vers les 5 % et petit à petit diminuer cette part d’ombre et de robotique ?

Ça n’a pas de sens tu me diras !

C’est ce que Jung avait découvert et appelé la synchronicité : l’apparition simultanée d’évènements qui n’ont pas de relation causale visible entre eux, mais qui sont significatifs pour la personne qui les vit.

Et le support symbolique le plus puissant, archi connu, et archi méconnu en même temps, est le Tarot de Marseille.

Présenter une carte du Tarot à 12 personnes différentes, et il y aura 12 lectures différentes de celle-ci.

Pourquoi ?

Car l’image va réveiller une part de cet inconscient, de cet « inconnu », inconnu pour le conscient, en faisant écho à un souvenir, événement, croyance, de cette vie ou même d’autres vies.

Peut alors commencer le travail du thérapeute symbolique qui est un passeur. Son rôle est de permettre ce passage en douceur, dans le seul objectif est celui d’éclairer une situation bloquée (maladie, douleur chronique, chronique, événement chroniques perturbants)

Voilà pourquoi je kiffe comme disent les jeunes, mon activité professionnelle.

Allier le visible et l’invisible, le rationnel et l’irrationnel, l’ombre et la lumière.

Et faire rayonner les étoiles santé des clients.

Share this post

Retour haut de page

Rejoignez des centaines de lectrices !

Accédez gratuitement au guide de l'indispensable tout premier pas vers votre santé retrouvée

... et découvrez LA seule raison originale qui va vous éclairer sur le pourquoi de ce qui vous arrive et tout cela de manière simple et ludique, seule ou en famille !